Nus assis, Modigliani

1916

Modigliani peint de nombreux portraits de femmes, notamment de Beatrice Hastings et de Jeanne Hébuterne, mais les visages s’avèrent peu ressemblants. C’est que partout, Modigliani plaque sur les figures de femme un masque semblable, aux formes allongées et lisses. Une obsession s’inspirant de l’art primitif aussi bien que du cubisme, qui lui est propre et qui n’en finit pas de fasciner…

Huile sur toile, 92 x 60 cm

Copie_Modigliani_echo.jpg