Le baiser, Klimt

1907

Klimt évolue : sa femme fatale dominatrice se fait ici bien soumise. Elle s’offre et se donne à l’homme, et la chatoyante enveloppe fait passer la sexualité la plus directe. Le sujet tabou du baiser échappe à la censure et Klimt emporte l’enthousiasme du public Viennois. Les modèles du tableau : Klimt lui-même tenant sa maîtresse Émilie dans ses bras.

Huile sur toile, 180 x 180 cm

 

Des réalisations minutieuses faisant écho aux oeuvres originales

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par echo