Nature morte au verre de vin, Friesz

1928

Dans cette « Nature morte au verre de vin », des années 1928-1929, sont rassemblés sur une table les objets privilégiés par les auteurs de natures mortes cubistes : carafe, bouteilles, pipes, verre, livre, peints avec une volonté de rigueur et de précision. Friesz lui-même déclare : « J’entends par tableau un objet dont les proportions sont aussi voulues dans leur équilibre de couleurs que dans leur équilibre de lignes et de volumes, un objet plein d’unité » La notion de retour au classicisme ou de rappel à l’ordre domine les pensées des années 1920. Fidèle à ses principes, Friesz se trouve partagé entre l’ordre et l’expression, le classicisme et le baroque.


Huile sur toile, 46 x 55 cm

 

Des réalisations minutieuses faisant écho aux oeuvres originales

Contact

Suivre

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par echo