Le Chemin de By à Roches-Courtaut, Sisley

1880

Fidèle aux principes même de l’impressionnisme, mouvement dont il sera l’un des tout premiers acteurs, Sisley s’en tiendra toujours à la peinture de plein air, s’attachant à rendre la sensation éprouvée sur le motif. Celui qui restera le plus français des peintres anglais ne se plaisait qu’en Île-de-France. Amoureux des rives de la Seine, d’Argenteuil ou de Bougival, Sèvres et Port-Marly aux environs de Moret-sur- Loing, il a tant arpenté ces lieux qu’il les connaît par cœur et cherche à en dresser la cartographie picturale. La poésie en plus.

 

Des réalisations minutieuses faisant écho aux oeuvres originales

Contact

Suivre

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par echo