Le bouquet de feuilles, Séraphine

1929

Autodidacte de génie, Séraphine s'est lancée à corps perdu dans la peinture. Elle projette dans chacune de ses compositions représentant d'extraordinaires bouquets de fleurs imaginaires les forces psychiques qui embrasent son inconscient. Certains de ses grands bouquets laissent perler des larmes, d'autres évoquent les formes sublimées de la libido. Sa passion de l'art associée à la fragilité de son psychisme l’entraîne à sombrer dans le délire le plus total.

Huile sur toile, 81 x 61cm

 

Des réalisations minutieuses faisant écho aux oeuvres originales

Contact

Suivre

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par echo