Le fifre,
Edouard Manet

1866

Considérée comme un des chefs-d'oeuvre de Manet, cette oeuvre résume toutes les caractéristiques de son langage pictural, qui s'expriment ici avec une tranquille audace. C'est le commandant Lejosne, ami commun du peintre et de Baudelaire, qui amena à l'atelier le jeune modèle qui posa pour la figure du petit joueur de fifre de la garde impériale. Campée sur un fond gris, la figure est rendue par de grands à-plats de couleurs vives qui mettent en valeur le blanc de la bandoulière et des guêtres, ainsi que l'or et le noir des garnitures. C'est le contraste des couleurs qui structure le jeune joueur de fifre. L'intérêt de Manet pour l'art japonais est évident dans cette oeuvre. L'usage de la ligne qui dessine l'image sans délimiter l'espace ni définir les plans, ainsi que l'audace de la composition montrent également la passion pour la photographie que l'artiste partageait avec Degas. Ces qualités donnent à l'image toute sa puissance et proclament sa modernité.

Huile sur toile 97 x 160 cm

 

Des réalisations minutieuses faisant écho aux oeuvres originales

Contact

Suivre

  • Facebook
  • Instagram

©2020 par echo